INFLUENZA AVIAIRE

 

Des cas d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) ont été découverts cet automne chez des oiseaux sauvages en Russie et au Kazakhstan, et plus récemment en Europe, notamment aux Pays-Bas et en Allemagne. Des foyers viennent également d'être confirmés dans des élevages néerlandais et britanniques

Il s'agit d'une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux. A ce jour, la France est indemne d'influenza aviaire. La consommation de viande, foie gras et oeufs ne présente aucun risque pour l'homme

Au vu de cette situation fortement évolutive indiquant une dynamique d'infection liée à la faune sauvage migratrice située dans un couloir actif de migration qui traverse la France, le Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation a décidé, après concertation avec l'ensemble des opérateurs des filières concernées et de la Fédération nationale des chasseurs, de relever le niveau de risque, qui était « négligeable » jusqu'en octobre 2020, à « élevé » dans certains départements, dont la Haute-Saône, abritant des zones humides fréquentées par les oiseaux migrateurs (le long de la Saône pour notre département)

Ainsi, dans l'ensemble des communes de la Haute-Saône, cette évolution du niveau de risque entraîne un renforcement des mesures de surveillance et de prévention de l'IAHP, notamment

  • la claustration des volailles et autres oiseaux captifs ou leur protection par des filets permettant 

d'empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages, avec réduction des parcours extérieurs de sorte que soit évitée la proximité des points d'eau naturels, cours d'eau ou mares, la surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux et non commerciaux d'oiseaux et de volailles

cliquez sur l'icone pour afficher la plaquette explicative 

S'informer
En 1 clic

Copyright © 2015 Mairie de Corbenay - Tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net - Plan du site