Le mot du maire

Merci de m’offrir cette écharpe.
C’est un honneur pour moi, je vous remercie tous de la confiance que vous me témoignez en me portant à la
tête de cette assemblée. Je voudrais saluer notre doyenne Gisèle, pour la manière dont elle s’est acquittée
de sa présidence à l’ouverture de cette réunion.
Vous m’avez choisie, c’est une lourde charge et une grande responsabilité. Bien qu’ayant été conseillère
municipale durant 6 ans, je découvre la fonction de maire dans toute son étendue : je vais donc travailler,
beaucoup, pour me montrer à la hauteur de la tâche et ne pas vous décevoir, vous et tous les citoyens.
Et je sais que je peux compter sur votre soutien, vous êtes aussi pour beaucoup sans expérience mais forts de
votre volonté et votre courage. Je salue votre engagement à vous consacrer au service de nos concitoyens.
Une pensée me vient pour nos 3 colistiers qui n’ont pas été élus, Vanessa, Philippe, Claudine ainsi qu’à nos 2
suppléants, Sylvain et Albane. Ils continueront avec nous en s’intégrant dans nos projets.
Des personnes se demandent comment s’adresser à une femme élue maire. « Madame la maire », me
conviendra parfaitement. L’Académie Française accepte enfin de féminiser les fonctions telles que celle de
maire.
Au cours des élections, 2 listes valeureuses s’opposaient. Le 15 mars dernier, les Corbinusiens ont choisi celle
du renouveau et je les en remercie. La confiance que 52% des votants nous ont témoignée, nous emplit
d’une immense énergie. Nous savions qu’il y aurait une liste gagnante et une liste perdante. Cette dernière
s’est vue attribuer 3 sièges. Nous accueillons Sophie, Anne Charlotte et Marc. Je vous souhaite la bienvenue
et j’espère que vous trouverez votre place parmi nous, dans le respect de chacun.
Nous traversons une épreuve, un virus a enfermé les habitants de la planète et les a mis genou à terre. Il
nous a montré nos faiblesses et nous a forcés à prendre conscience de l’importance d’une vie et que tout
peut basculer rapidement. Nous ne sommes plus dans l’opposition, nous devons franchir ce cap, et
comprendre. Changeons nos rapports, soyons unis et solidaires, montrons l’exemple et oeuvrons tous
ensemble pour l’avenir de Corbenay. Voilà le premier défi que je vous lance à tous, pour une commune
digne, fière de ses valeurs, dynamique et unie.
Quant à notre comportement en tant qu’élu, je souhaite que nous exercions notre mandat en restant très
proches des habitants, qu’ils appartiennent ou non à notre électorat. Nous sommes désormais les
représentants de tous les Corbinusiens et non pas de quelques-uns d’entre eux.
Notre ambition commune, à l’aube de ce mandat, c’est d’agir pour le bien de la communauté, de prendre
soin des enfants, des parents, des aînés et des personnes vivant seules, de créer des liens entre toutes ces
générations, d’être à l’écoute de nos associations, relais indispensable à l’action municipale. Nous
soutiendrons nos commerces, artisans et industries. La citoyenneté, la culture et l’éducation sont et seront
au coeur de notre action. Affirmons nos valeurs et nos principes qui sont ceux de la démocratie et de la
république. Aujourd’hui, il est temps de nous hisser à la hauteur du moment. Prenons nos responsabilités et
soyons forts et clairvoyants. Battons nous pour notre village et notre monde.
Merci pour votre écoute.
J’ai une première demande à vous soumettre : une règle à instaurer au sein de nos conseils : pour le respect
et la concentration de chacun, je souhaiterais sur les tables, ni tablette, ni téléphone portable, mettez les en
mode silencieux et laissez les dans vos sacs ou vos poches, s’il vous plait. Merci.

Maguy Courtoy


S'informer
En 1 clic

Copyright © 2015 Mairie de Corbenay - Tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net - Plan du site